La tampographie

La tampographie est un procédé de marquage durant lequel une image 2-D est transférée sur un objet 3-D. Pour cela on utilise un procédé offset indirect avec lequel l‘image est transférée d‘un clichée grâce à un tampon en silicon sur l‘objet (zone de marquage). La tampographie est utilisée dans les secteurs industriels pour les marquages difficiles. Jusqu‘à 5 couleurs, le blanc inclu, exception possible. 

La sérigraphie

La sérigraphie est un procédé de marquage, où un tissu (semblable à un bas) est recouvert d‘une émulsion sensible à la lumière. Le film transparent/noir durcit la partie transparente, la partie noire reste molle et est nettoyée avec de l‘eau. Grâce à une raclette la couleur est poussée (marquée) à travers la partie perméable. Jusqu‘à 5 couleurs (selon le produit), exception possible.

Le Transfert digital

Le Transfert digital fonctionne comme une image passée au fer. L‘image est transférée digitalement sur du papier. Avec une presse pour transfert l‘image est transférée sur le produit. Le coussin à membrane de la presse assure que l‘image est réparti uniformément sur tout le tissu. Ce procédé est souvent utilisé pour le marquage du polyester, PVC, coton et matériaux similaires. Grâce à un procédé en 4-couleurs (CMYK) toutes les couleurs imaginables peuvent être marquées.

Le transfert sur la céramique

Durant le transfert sur la céramique, on travaille indirectement (à l‘aide du transfert). Le motif est transféré couleur par couleur sur un papier à l‘aide de la sérigraphie. Le papier est posé avec de l‘eau sur la tasse (de cette façon presque tout positionnement est réalisable). La couleur du transfert est par la suite cuite dans la céramique dans un four à cuir. 

La gravure laser

Durant la gravure laser, la surface de l‘article est enlevée par le laser. Durant ce procédé technique complexe le laser est dirigé par un miroir mobile, de façon à ce qu‘un motif se forme. Les produits suivants peuvent être marqués au laser: métal, produit verni, verre, bois, cuir et certains plastiques. Le laser ne prélève que la première couche du produit, ce qui laisse apparaitre le fond. La couleur dépend du matériau.

Le doming

Avec le doming, une étiquette (de n‘importe quelle forme) est recouverte avec une masse épaisse et transparente. Cette masse durcit par la suite - le verso de l‘étiquette sera en général collé sur l‘endroit réservé à cet effet - c‘est le cas des porte-clés par exemple. Grâce à la couche d‘epoxy un effet 3-D est créé.

Le marquage sur étiquette

Le marquage sur étiquette est la reproduction digitale d‘images sur une étiquette. Cette technique est utilisée principalement pour des produits qui sont difficiles à marquer ou encore dans les cas où le client final ne veut pas de marquage sur le produit en soit. Grâce à l‘utilisation d‘un procédé en 4-couleurs (CMYK) toutes les couleurs imaginables peuvent être marquées.

La broderie

Pour de la broderie, un programme de broderie digitale est créé à l‘aide d‘un ordinateur et un logiciel de broderie. Ce programme, souvent créé à la main, communique à la machine quel fil et quelle couleur sera brodée où et quand dans le produit. À chaque changement de fil, la machine coupe automatiquement le fil excédentaire. Étant donné que la broderie nécessite beaucoup de temps, la plupart des machines ont 6 boutons de broderie. Le prix de la broderie se fait sur la quantité de points de broderie (temps). Il inclut jusqu‘à 12 couleurs, et dépend de la quantité de points.